Barouf
Centre Culturel Eclaté

affiche

 

Le thème de Colegram retenu pour cette année 2015-16 : le conte traditionnel

Colegram, c'est quoi ?

Les Foyers Ruraux du Charolais Brionnais, regroupés en Foyer Rural de Grand Secteur, ont la volonté de rassembler des associations et des écoles autour d’un projet commun : Colegram

Colegram, c'est :

  • un collectif rassemblant les écoles et les foyers ruraux du Charolais Brionnais
  • un projet éducatif et culturel fédérateur
  • une mutualisation des moyens et des compétences

Cette action existe depuis plus d’une vingtaine d’années.

Elle permet de fédérer de nombreuses classes de la région (de 15 à 30 selon les projets) et les foyers du secteur, autour d’un même projet.

Tous les ans, un thème de travail est défini collectivement.

Chaque enseignant l’exploite à sa manière, en fonction de l’âge des élèves et dans le cadre de son projet d’école. Les travaux sont ensuite mis en commun en fin d’année scolaire sous des formes diverses : expositions, projections audiovisuelles, rencontres, fête, etc.

De nombreux thèmes ont déjà été abordés :

les déchets, l’eau, les cerfs-volants, la flore sauvage, le patrimoine local, les contes, la création d’épouvantails, les arts plastiques, « la Nuit », Cinémage, le cirque, la musique (chorale)...

Colegram, un solide réseau

Celui-ci est constitué d’enseignants, de responsables associatifs (Foyers Ruraux) et d’autres partenaires tels ESPACE, la Mutualité Sociale Agricole, ou des associations locales spécialisées dans différents domaines.

Le thème de 2011

"Son et mouvement"

Le collectif Colegram a rassemblé 17 écoles du territoire (700 enfants) et les Foyers ruraux du Brionnais autour de la thématique « Son et Mouvement » avec comme titre Mouv Mouv Tintam’art et Colegram.

Le projet Colegram initie les plus petits à l’art, les sort de leur univers scolaire et les ouvre au monde extérieur. Imaginaire. Le thème 2011 « Son et mouvement » a obligé les jeunes à faire preuve d’imagination et d’habileté manuelle.

Toute la semaine, du 16 au 22 mai, les différentes écoles sont venues visiter l’exposition. Le week-end, les parents et les visiteurs extérieurs sont venus en famille admirer les œuvres pleines d’imagination de leurs enfants.

On regarde et on touche aussi

C’est un grand bonheur pour les enfants auxquels on répète souvent inlassablement lors d’une visite au musée « On regarde mais on ne touche pas ! ». Ici, il fallait absolument toucher les objets… Cette exposition interactive donnait en effet à voir, à toucher et bien évidemment à entendre.

Et les enfants s’en sont donnés à cœur joie : des moulins à vent aux couleurs pétantes, en passant par l’arbre à sons et le maracacier, les toupies magiques, des machines en forme de fleurs sur lequel il faut appuyer, tourner pour obtenir des sons. Un pur bonheur pour les petits et les grands.

Animations autour des structures musicales géantes d’Etienne Favre

Le thème de 2010

En 2010, le collectif a travaillé autour des "Drôles de personnages".

Plus de 600 enfants ont participé au projet. Un travail où chaque école a imaginé et créée ses propres personnages. Une démarche qui a pour objectif de sensibiliser les enfants aux arts plastiques et de développer leur créativité à partir de matières et techniques variées : agencement d’éléments naturels, de produits recyclés, création en papier mâché, terre, etc..., sous diverses formes artistiques : sculptures volumineuses, mobiles, épouvantails...

A partir du thème choisi en début d’année, les élèves, accompagnés par leurs professeurs, ont produit des œuvres individuelles ou collectives toutes aussi originales les unes que les autres.

Grâce à un partenariat avec l’association « Regard sur l’Art » et la municipalité de Marcigny, ces drôles de personnages ont élu domicile dans le jardin public et la tonnelle des jardiniers. Le temps d’un weekend, l’exposition des enfants est alors ouverte au public pour le plus grand plaisir des yeux !

Durant une semaine, les écoles sont venues visiter l'exposition pour découvrir le travail fait par chacune des classes. Quelques unes ont également profité de l’occasion pour visiter les musées de Marcigny.

Lors de l’inauguration, chaque classe participante a été récompensée par un jury composé de plusieurs membres amateurs et professionnels en arts plastiques. Un prix spécifique a récompensé certaines œuvres qui ont alors été exposées à Marcigny, dans la cour d'honneur de l'école publique, lors de la 5ème biennale d’art contemporain organisée par l'association « Regard sur l’Art ». Toutes les œuvres des enfants ont figuré également dans le catalogue de l’exposition.

Le thème 2009

Pour l'année 2009, le collectif a choisi de travailler autour de la mosaïque.

Pour marquer le thème central de cette édition, Colegram a pris le nom d' "Amusaïc".

Pour débuter ce projet, le collectif a fait appel à Jean-Pierre Cardinaux, un artiste mosaïste suisse, installé à Oyé. Le temps d’une matinée, les enseignants ont pu ainsi bénéficier de ses connaissances en histoire de l’art et de ses savoir-faire en mosaïque afin de découvrir les différentes techniques existantes et l’éventail des possibilités que celle-ci peut offrir.

Cette séance a permis aux enseignants de déterminer le projet qu’ils souhaitaient développer au sein de leur classe ( projet collectif, individuel, plat, en volume, avec des matériaux naturels, de récupération, …).

Avec l'aide de l'artiste et le soutient des foyers ruraux du Charolais Brionnais, les enseignants ont su laisser les enfants s'exprimer de divers manières à travers cette technique.

Au final, toutes les œuvres ont été exposées en juin à Oyé.

Les classes qui ont participé au projet ont exposé leurs oeuvres à ExpOyé chez l'artiste Jean Pierre Cardinaux. Les élèves ont visité l'exposition durant la semaine du 15 au 19 JUIN pour ensuite l'ouvrir au public durant un weekend.

qualité et variété des projets au rendez-vous !

Faire travailler, sur un thème commun, plus de vingt classes éparpillées sur le territoire et monter un évènement artistique et culturel de cette qualité, restera un temps fort dans la mémoire des enfants. Cette "mosaïque de mosaïques" a regroupé d'intéressantes oeuvres individuelles mais également des oeuvres collectives. Ces projets collectifs, qui font davantage appel à la collaboration dans la réalisation, ont su impressionner les visiteurs. Pour beaucoup d'oeuvres, l'usage et l'agencement de matériaux non conventionnels ont donné une force supplémentaire. Les thèmes abordés étaient multiples, favorisant ainsi la créativité des enfants. Le public a pu ainsi découvrir une cinquantaine de merveilles exposées dans un lieu magique.

Merci encore à toutes les personnes qui ont permis la réalisation de ce projet haut en couleurs !

Des exemples de projets déjà réalisés

En 2007, le thème choisi était le bois.

15 écoles ont participé au projet

Elles ont fait la connaissance et l’apprentissage du bois grâce à une visite de la galerie européenne du bois de Dompierre les Ormes. Les enfants ont découvert les essences de bois et des différentes formes et utilisations possibles au quotidien.

Cette approche a alors inspiré les enseignants et les enfants pour la conception d’une exposition présentée au mois de juin à Semur en Brionnais.

Celle-ci prenait la forme d’un parcours constitué de cabanes en bois présentant les diverses thématiques abordées par les enfants autour de cette matière : l’écologie, la forêt, la sculpture, la récupération, des tableaux fait à partir de copeaux de crayon de couleurs, etc.

Des professionnels étaient également présents afin de faire découvrir les métiers du bois.

En 2008, le collectif a travaillé sur le thème de l’Air.

L’objectif était de sensibiliser les enfants sur ce thème à travers la construction de Cerfs-volants et d’organiser un grand rassemblement de cerf-volistes.

Ainsi, une vingtaine de classes ont participé au projet avec la confection d’un cerf-volant par enfant. En amont, les professeurs d’école ont suivi une formation pour apprendre la conception d’un cerf-volant  et acquérir quelques connaissances sur l’aérologie afin de le transmettre aux enfants.

Au final, un rassemblement de cerfs-volants a été réalisé le samedi 7 juin en présence de l’association « les chatouilleurs d’anges » qui ont fait des démonstrations de grands cerf-volants.

Hélas la pluie a été présente, mais cela n’a pas empêché les enfants très motivés de venir au rendez-vous. Ainsi une centaine d’enfants et leurs parents sont venus s’essayer à l’art du Cerf-volant avec beaucoup de plaisir.