Une communauté d’anonymes

Voici quelques conseils pour tirer le meilleur parti de votre communauté invisible.

  • Ne faîtes d’abord pas l’erreur de créer des profils temporaires. Vous allez exister comme joueur pendant des décades. On peut dire que cette génération est une génération qui jouera aux jeux vidéo sans complexe de dix à cent ans, d’autant que la pandémie a permis à beaucoup de personnes de découvrir que c’est un loisir très divertissant quand on est coincé à la maison.
  • Il vous faut donc une boîte email dédiée qui permette aussi d’avoir des emails temporaires, les seconds pouvant être supprimés en cas de problème comme du harcèlement en ligne.
  • Choisissez comme pseudo quelque chose que vous aimez et que vous pourrez assumer toute votre vie, qui ne se limite pas à un seul groupe au sein de la communauté.
  • Utilisez le même pseudo sur les différentes plateformes de jeu pour que vos amis vous retrouvent facilement. Il est important d’être connu sous son pseudo plutôt que sous son identité, parce que l’anonymat permet d’exprimer sa vraie personnalité et l’on est connu des autres avec une personnalité que l’on retient dans les milieux où l’on utilise son identité. Certains joueurs se rencontrent dans la vraie vie, mais très peu. Ce que l’on dit sur les réseaux sociaux peut affecter la vie réelle.

Si on se rencontre en vrai, toute la magie de l’internet qui permet aux gens de se parler sans que les défauts physiques ou d’élocution apparaissent. Dans la communauté Youtube, de nombreux vidéastes ont dans la vraie vie un défaut qui les empêche d’avoir une vie sociale, comme le syndrome de Gilles de la Tourette, et ils s’épanouissent avec leurs vidéos et la communauté qui les suit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une communauté d'univers

28 novembre 2021